Hervé HOGOMMAT

Hervé HOGOMMAT

Son Histoire : Né le 20 Aout 1948 dans une famille Nantaise, j’ai eu un parcours riche d’expériences diverses et variées, ponctué de formations par correspondance et autres cours du soir qui ont nécessité beaucoup de persévérance de ma part. Diplômé de l'”ICH” (niveau II de l’enseignement supérieur-Institut d’Etudes Economiques et Juridiques appliquées à la Construction et à l’Habitation), toute ma Carrière professionnelle de 1970 à 2010 a été consacrée au logement, promotion  privée  ou aménagement foncier. J’ai été directeur de la filiale aménagement d’un groupe bancaire pendant les 12 dernières années de mon activité.

Depuis 1968 je passais mes vacances à la Baule aux salinières mais j’étais attiré par l’autre côté du Pont où l’ambiance me plaisait. Le Pouliguen n’avait pas encore pris cette orientation axée principalement sur le tourisme, car à cette époque les résidents principaux étaient majoritaires sur la commune et j’avais l’impression que la commune vivait toute l’année! J’ai suivi au CNBPP un stage de voile et me rappelle encore des “sandwichs club” du café du port et  des petites criques de la côte sauvage où nous allions nous baigner…Nous nous sommes installé définitivement, au Pouliguen, il y a plus d’une vingtaine d’années.

Son Engagement: Têtu, opiniâtre, et également ouvert et à l’écoute des autres, j’ai une bonne capacité de travail et m’investis à fond  quand  je prends  en charge  un sujet… Par exemple j’ai pratiqué l’aviron jusqu’en 2017 et j’étais “Initiateur” de la fédération française d’aviron. J’ai également été investi dans une association d’aide aux enfants vietnamiens ainsi que dans un conseil d’administration d’une banque “mutualiste” pouliguennaise.

Ainsi, constatant déjà en 2013 la perte de vitesse et de vitalité de notre commune,  je me suis investi aux côtés de Norbert SAMAMA, en tant que conseiller municipal, et ce depuis 6 ans. Mes craintes sont de voir arriver un maire qui livrera la villes et ses fonciers aux promoteurs, qui n’auront pas la préoccupation essentielle de maintenir des résidents principaux,  mais  celle  de rentabiliser au maximum en réalisant des résidences destinées au secteur secondaire.

En bref:  Mon souhait, si nous sommes élus, c’est de pratiquer l’ouverture, l’écoute, la transparence, la concertation et le rassemblement des forces vives au service du bien commun. Nous aurons à cœur d’attirer les jeunes et les familles et de nous employer à respecter notre architecture locale, notre environnement tout en étant force de proposition auprès des Pouliguennais. Ma devise s’il en fallait une, serait «servir et non pas se servir».

Les Autres Colistiers

Cyrille CARON

Cyrille CARON

Thierry HASCOET

Thierry HASCOET

Nathalie BODELLE

Nathalie BODELLE

Jean-Loup CHATELLIER

Jean-Loup CHATELLIER