Réouverture_des_équipements_sportifs : une équation difficile pour les collectivités

Réouverture_des_équipements_sportifs : une équation difficile pour les collectivités

La réouverture des équipements sportifs pose au moins autant de questions qu’elle ne propose de solutions. Face à des clubs en manque d’activités et aux appels du ministère des Sports à les aider financièrement, les élus locaux regardent avec méfiance les dispositions imposées par le protocole sanitaire.

Publié le 19 mai 2020 par Jean Damien Lesay pour Localtis

Distances_d’épandage_: nouveau revers pour le collectif des maires antipesticides

Distances_d’épandage_: nouveau revers pour le collectif des maires antipesticides

Le juge des référés du Conseil d’État a rejeté, ce 15 mai, le recours du Collectif des maires antipesticides et d’ONG qui demandaient la suspension en urgence des textes fixant les distances minimales entre zones d’épandage de pesticides et habitations. La décision sur le fond ne devrait toutefois pas intervenir avant plusieurs semaines. Hasard du calendrier, la cour administrative d’appel de Versailles a suspendu de son côté ce 14 mai les arrêtés de six maires d’Île-de-France interdisant l’utilisation de l’herbicide glyphosate sur le territoire de leur commune.

Publié le 18 mai 2020 par Philie Marcangelo-Leos / MCM Presse pour Localtis France

Brigades_sanitaires_: les collectivités encore dans le flou

Brigades_sanitaires_: les collectivités encore dans le flou

Dans la stratégie présentée par le gouvernement, la réussite du déconfinement repose en partie sur leurs épaules : les brigades sanitaires, aussi appelées cellules territoriales d’appui, doivent identifier et isoler les personnes malades afin de casser les chaînes de contamination. Mais le gouvernement tarde à en préciser les contours, laissant les collectivités, pourtant sollicitées, dans l’expectative.

Publié le 12/05/2020 • Par Laura Fernandez Rodriguez Mathilde Elie  dans la Gazette des communes

Amary_NDIAYE (Liste LPA Partageons Demain)

“Mon souhait est que cette commune reste calme, paisible et sûre, afin que chaque Pouliguennais – résident permanent ou secondaire – et les touristes que nous accueillons chaque année, puissent vivre et séjourner sereinement dans notre commune.”

LPA Partageons Demain Amary Ndiaye

Amary est investi dans la vie associative du Pouliguen depuis plus de 10 ans. Professionnellement, c’est un spécialiste des questions de sécurité et de prévention des risques; il travaille pour des groupes tels que “Lucien Barrière” ou “Tranchant”. Afin de maintenir la quiétude et la douceur de vivre du Pouliguen, il souhaite mettre son expertise au service de la commune et ainsi améliorer le bien-être de toutes & tous au quotidien.

Marion_LALOUE (Liste LPA Partageons Demain)

“Je souhaite grandement que Le Pouliguen puisse bénéficier des outils de valorisation, qui existent déjà – et que nous puissions en imaginer d’autres. J’aimerais que des projets dans le domaine de la santé et du bien-être pour tous voient le jour: sport & cancer, télémédecine, culture accessible pour tous…”

LPA Partageons Demain Marion Laloue

Marion fréquente le Pouliguen depuis toujours. Elle est avocat/juriste spécialisée dans le droit de la santé, et travaille à l’institut de Cancérologie de l’Ouest. Elle est attachée aux valeurs portées par l’engagement et le service, la démocratie participative et est toujours à l’affût de solutions innovantes. Tout en s’appuyant sur un important réseau, elle souhaite participer, avec LPA Partageons Demain, à la valorisation de notre Pouliguen, notamment au travers de projets autour de la Santé & du Bien-être pour tous.

Thierry_HASCOET (Liste LPA Partageons Demain)

“J’aimerais que Le Pouliguen offre les services dont chaque génération a besoin, pour leur bien-être, leur confort et leur sécurité.”

LPA Partageons Demain Thierry-HASCOET

Thierry,  installé définitivement au Pouliguen, travaille pour un grand groupe français de la téléphonie mobile. Il souhaite s’investir dans la vie pouliguennaise et propose donc de mettre ses compétences en conduite de projet au service d’initiatives locales, que ce soit pour l’attractivité, l’offre de services ou la préservation de l’environnement au Pouliguen. Il sera très attaché à suivre le développement de la fibre sur notre commune.

Chantal_CAILLARD (Liste LPA Partageons Demain)

“Mon vœu est de renforcer une image forte du Pouliguen, de son potentiel à embrasser les enjeux de notre époque. Nous ne devons pas oublier de maintenir, par une communication de proximité, la cohésion entre les citoyens de notre commune.”

LPA Partageons Demain Chantal Caillard

Voici quelques années, Chantal a décidé de s’installer au Pouliguen, lieu qu’elle affectionne depuis sa plus tendre enfance. Pour tout le bonheur qu’elle a eu de vivre ici, elle souhaite remercier les Pouliguennaises et les Pouliguennais en se mettant au service de notre commune. Forte de sa longue carrière dans le monde de la communication et du tourisme, et convaincue du potentiel attractif de notre cadre de vie, elle souhaite notamment participer au rayonnement du Pouliguen,  ici et ailleurs!

Claudine_BOURGEOIS (Liste LPA Partageons Demain)

“Il faut que Le Pouliguen se préoccupe de la santé et retrouve un certain dynamisme pour accueillir des familles […] et pour éviter l’isolement de nos aînés. Ainsi, notre commune pourra vivre mieux toute l’année.”

LPA Partageons Demain Claudine cailliaud

Claudine est infirmière à domicile au Pouliguen. Elle rencontre chaque jour des citoyens de notre commune qui sont seuls, ou pour qui l’offre de service, notamment de santé et de soin,  est inadaptée, voire insuffisante. Elle aimerait qu’une politique plus concernée et des moyens pertinents soient mis en œuvre pour voir s’améliorer les conditions de vie de ses patients. Et pour elle le lien intergénérationnel, et donc la présence de familles, est un des vecteurs principaux qu’il faut développer au Pouliguen.

Serge_POINTIERE (Liste LPA Partageons Demain)

“Il y a beaucoup à faire pour redynamiser notre commune […] rajeunir la population, donner une priorité aux écoles, estomper l’image de labyrinthe, une politique culturelle ambitieuse avec des aménagements modernes, des pôles d’activités attractifs pour la population active.”

Serge est architecte d’intérieur et designer. Il a eu un coup de cœur pour notre commune et s’est installé définitivement au Pouliguen il y a 8 ans, où il continue aujourd’hui à exercer son activité. En 2016, son affection pour notre commune l’avait pousser à “plancher” bénévolement sur un réaménagement du quai Jules Sandeau…Il est convaincu du fort potentiel de notre commune, et souhaite naturellement apporter sa contribution à son embellissement, pour le rendre aussi et surtout, plus attractif et plus moderne, en phase avec notre époque et ses enjeux.