Un juge des référés valide deux arrêtés anti-pesticides au nom du « danger grave » pour la population

Un juge des référés valide deux arrêtés anti-pesticides au nom du « danger grave » pour la population

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rejeté ce 8 novembre la demande de suspension de deux arrêtés anti-pesticides pris par les maires de Gennevilliers et Sceaux, au nom du « danger grave pour les populations exposées » à ces produits. Une « première nationale », se sont félicitées les deux collectivités.

Source Caisse des Dépôts et Consignations